futur


futur

futur, ure [ fytyr ] adj. et n. m.
XIIIe; lat. futurus, p. fut. de esse « être »
I Adj.
1Qui appartient à l'avenir. prochain, ultérieur. Les générations futures. 1. suivant. Les siècles futurs (cf. À venir). Besoins actuels et futurs. L'évolution future de l'humanité. futurologie, prospective. Relig. La vie future, celle qui doit succéder à la vie terrestre. ⇒ éternité, immortalité.
2(L'adj. précédant presque toujours le nom) Qui sera tel dans l'avenir. Les futurs époux. Sa future épouse. Subst. Le futur, la future. fiancé. Vos futurs collègues. Le futur Louis XIV. Voir en qqn un futur génie, un futur champion (cf. En herbe; graine de). Futur papa, future maman : les parents pendant la grossesse.
II N. m.
1Partie du temps qui vient après le présent. 1. avenir. REM. Sous l'infl. de l'anglais future, ce mot est abusivement employé pour avenir. Le passé, le présent et le futur. Dans le futur. Le réactionnaire « se soucie de préparer un futur qui soit identique au passé » (Sartre). Romans d'anticipation qui évoquent le futur.
2Gramm. Ensemble des formes d'un verbe qui expriment qu'une action, un état sont placés dans un moment de l'avenir considéré par rapport au moment de la parole (futur simple :je partirai), ou par rapport à un autre événement à venir (futur antérieur :je serai parti quand vous arriverez). Conjuguer un verbe au futur. Vous feriez mieux d'en parler au futur, en employant le futur et non comme d'une chose présente, assurée.
Temps à venir dans lequel se situe l'action verbale. On peut exprimer le futur proche par l'auxiliaire aller (il va venir), par un complément de temps (il vient demain). Futur du (ou dans le) passé, exprimé par le conditionnel présent dépendant d'un verbe au passé (Je lui ai écrit que je viendrais).
⊗ CONTR. Antérieur, 2. ex-, 3. passé, 1. présent.

futur nom masculin Avenir, temps futur : Tu vis dans le futur. Forme verbale exprimant qu'une action, un état sont situés dans l'avenir. ● futur (citations) nom masculin André Pieyre de Mandiargues Paris 1909-Paris 1991 L'amour sort du futur avec un bruit de torrent, et il se jette dans le passé pour le laver de toutes les souillures de l'existence. Mascarets, le Marronnier Gallimardfutur (expressions) nom masculin Futur antérieur, temps indiquant une action future qui aura lieu avant une autre action future. ● futur (synonymes) nom masculin Avenir, temps futur
Synonymes :
Contraires :
- passé
- présent
futur, future adjectif (latin futurus, participe futur du verbe esse, être) Se dit d'un temps, d'une période à venir ; se dit de ce qui se produira dans ce temps, cette période : Les générations futures. Qui va arriver, qui se fera, qui sera tel dans un avenir plus ou moins proche : Un futur appartement. Un futur champion.futur, future (expressions) adjectif (latin futurus, participe futur du verbe esse, être) Vie future, la vie qui doit suivre la vie terrestre. ● futur, future (synonymes) adjectif (latin futurus, participe futur du verbe esse, être) Se dit d'un temps, d'une période à venir ; se dit...
Synonymes :
- postérieur
- ultérieur
Contraires :
- antérieur
- passé
- présent
futur, future nom Familier. Celui, celle qui va se marier : Présenter son futur à quelqu'un.

futur, ure
adj. et n.
rI./r adj.
d1./d Qui est à venir. Les jours futurs. La vie future, celle qui doit suivre la vie terrestre.
d2./d (Le plus souvent avant le nom.) Qui sera ultérieurement tel. Les futurs époux.
|| Subst. Vieilli ou plaisant Le futur, la future: le futur conjoint.
rII./r n. m.
d1./d Temps à venir (par oppos. à passé et à présent).
d2./d GRAM Ensemble de formes verbales indiquant que l'action ou l'état se situe dans l'avenir. Le futur est un temps de l'indicatif. Futur simple (ex.: je chanterai). Futur antérieur, exprimant l'antériorité d'une action future par rapport à une autre (ex.: je serai partie quand il viendra).
|| Par ext. Futur proche, construit avec le verbe aller (ex.: il va partir).

⇒FUTUR, URE, adj. et subst.
I.— Adjectif
A.— [Antéposé, se dit surtout de la position, de l'état, de la qualité d'une pers.] Qui sera, deviendra (ce que désigne le substantif qualifié et par opposition au moment présent). Sa future épouse (celle qu'il va épouser, épousera); le futur Louis XVI (celui qui deviendra Louis XVI). Qu'est-ce qu'un arriviste? — Un futur arrivé (RENARD, Journal, 1900, p. 601).
B.— [Postposé, souvent avec l'article de la généralité] Qui existera, qui sera (dans un avenir considéré surtout comme période ou époque, par opposition à l'époque actuelle). L'obligation contractée sous une condition suspensive est celle qui dépend ou d'un événement futur et incertain, ou d'un événement actuellement arrivé, mais encore inconnu des parties (Code civil, 1804, art. 1181, p. 212). Elle croyait apercevoir plus nettement chaque jour le grand homme futur dans ce jeune abbé (STENDHAL, Rouge et Noir, 1830, p. 97). Nos enfants, peut-être, plus tard? — ou qui sait, nos petits-enfants! un jour futur, quand on ne pensera plus à nous, ces successeurs inconnus, en furetant au fond des plus mystérieux placards, feront l'étonnante découverte de légions de petits personnages, nymphes, fées et génies, qui furent habillés par nos mains (LOTI, Rom. enf., 1890, p. 155) :
1. Après avoir marché à travers le labyrinthe du passé, et considéré à fond la signification du présent, nous nous sentons entraînés vers la cité future [it. ds le texte], nous voudrions pénétrer dans l'avenir.
P. LEROUX, Humanité, t. 1, 1840, p. XV.
2. Le fait est là! Et il est d'importance! Il sera capital aux yeux des historiens futurs. Indiscutablement, la Russie doit être tenue pour l'État agresseur!
MARTIN DU G., Thib., Été 14, 1936, p. 564.
[Traduisant la postériorité par rapport à un événement passé] On lit dans le Voyage au Mont-Blanc un passage que je rappellerai comme liant ensemble les événements passés de ma vie aux événements alors futurs de cette même vie, et aujourd'hui également passés (CHATEAUBR., Mém., t. 2, 1848, p. 194).
Vie future. Vie éternelle. Assurément la vie présente n'est qu'un prodrome à la vie future. Mais, entre la vie présente et la vie future, y a-t-il, sous le rapport du bien et du mal, l'abîme que les Chrétiens avaient imaginé? (P. LEROUX, Humanité, t. 1, 1840, p. 22).
Rem. On rencontre rarement futur en fonction d'attribut. Nos rôles sont toujours futurs : ils apparaissent à chacun comme des tâches à remplir, des embûches à éviter, des pouvoirs à exercer (SARTRE, Crit. de la raison dialectique, Paris, Gallimard, 1960, p. 72).
II.— Substantif
A.— Subst. masc.
1. Temps à venir. Synon. avenir. Confiance vaine et paroles vaines que le plus imminent futur allait démentir d'une manière atroce (BLOY, Femme pauvre, 1897, p. 251).
P. méton. Les événements futurs. Ah! Combien dangereusement déjà notre bonheur se reposait sur l'espérance! et sur quel futur incertain. Moi qui d'abord ne trouvais de goût qu'au passé, la subite saveur de l'instant m'a pu griser un jour pensai-je, mais le futur désenchante l'heure présente, plus encore que le présent ne désenchanta le passé; et depuis notre nuit de Sorrente déjà tout mon amour, toute ma vie se projettent sur l'avenir (GIDE, Immor., 1902, p. 434) :
3. Mais à ce point de mon développement que tu représentes, je possède une conscience assez complète; j'entrevois quels possibles luttent en moi pour parvenir à l'existence. Soit! Tu ne saurais aller plus vite que ta race; tu ne peux être aujourd'hui l'instant qu'elle eût été dans quelques générations; mais ce futur, qui est en elle à l'état de désir et qu'elle n'a plus l'énergie de réaliser, cultive-le, prends-en une idée claire.
BARRÈS, Homme libre, 1889, p. 131.
4. Et puis, il va nous quitter : il va être appelé à l'arrière, à l'état-major de la brigade, où on a besoin d'un malingre qui sache se servir de la machine à écrire. C'est officiel, c'est écrit. Il est sauvé; le sombre futur, que les autres n'osent pas envisager, est précis et clair pour lui.
BARBUSSE, Feu, 1916, p. 100.
Ce que deviendra la société, la vie des hommes au delà d'une certaine période historique :
5. Alors, avec un geste impérieux et l'index de la main plongeant dans l'échelle descendante de la lumière, comme montrant et assignant l'avenir, l'homme commence et d'une voix canaille, avec des intonations du peuple, il vous récite pendant une demi-heure le roman qui vous menace. Cet homme est rare en un tel métier : il parle sans tarir, sans arrêt, sans repos, enflant et descendant sa voix, avec — au milieu de toutes les solennelles phrases de l'orateur du futur et de tous les grands riens de la faconde divinatrice, Des trappes s'ouvriront, des fantômes s'avanceront contre vous avec leurs griffes...
GONCOURT, Journal, 1856, p. 285.
Au plur. Devenir c'est nécessairement devenir quelque chose : le devenir s'appuie par devant, sur les futurs qui veulent arriver et vers lesquels l'incline sa pente naturelle (JANKÉL., L'Alternative, Paris, Alcan, 1938, p. 51).
2. GRAMM. Temps de l'indicatif situant le procès dans l'avenir par rapport au moment de la parole ou par rapport à un moment pris comme repère.
a) Futur simple. Temps grammatical caractérisé par les terminaisons -rai, -ras, -ra, -rons, -rez, -ront, exprimant que le procès est entièrement situé du côté de l'avenir : Je viendrai demain; je l'empêcherai de partir.
Il peut exprimer d'autres valeurs :
♦ l'action jugée probable (futur putatif) :
qu'elle soit située, si elle se produit, dans l'avenir : Vous verrez que c'est lui qui a fait le coup; vous me direz que j'enfonce des portes ouvertes, et vous n'aurez pas tort.
ou qu'elle soit située dans le passé, sans que l'on soit certain qu'elle a effectivement eu lieu (ce que l'avenir confirmera ou infirmera) : Ce télégramme qui vient d'arriver [je ne l'ai pas encore ouvert], ce sera l'annonce de son retour [c'est sans doute...].
♦ l'affirmation dépendant d'une condition : Si j'accepte, tu auras bonne mine.
♦ l'ordre : Vous me ferez ce travail pour demain.
♦ l'ordre atténué (futur de politesse) : Je vous demanderai de me faire ce travail pour demain.
Futur historique. Situe, dans le récit, un procès par rapport à une action passée : Finalement l'affaire, qu'on avait cru étouffer, ressurgira.
b) Futur antérieur. Temps (formes composées avec auxiliaire au futur) exprimant l'aspect accompli ou l'antériorité par rapport à un événement futur : Je serai déjà parti quand vous reviendrez.
[Dans une prop. indép.] Exprime uniquement l'accompli : À dix heures, nous serons arrivés.
c) Futur dans le passé. Temps relatif (formes en -rais, -rait...) situant le procès dans l'avenir par rapport à un énoncé au passé : Pierre vous accompagnera → Pierre a dit qu'il vous accompagnerait.
Futur antérieur dans le passé. Temps transposant le futur antérieur dans un énoncé au passé (formes du conditionnel passé) : On vous préviendra dès qu'une décision aura été prise → Il était convenu qu'on vous préviendrait dès qu'une décision aurait été prise.
3. PHILOS. Futurs contingents.
B.— Subst. variable en genre. Futur (époux), future (épouse). Personne qui va se marier. Synon. fiancé(e), promis(e). Venez, enfants, ajouta le père en emmenant sa fille et le futur dans le jardin (BALZAC, Cous. Bette, 1846, p. 123) :
6. Il était bien heureux celui-là! Il n'avait eu aucun ennui avec sa future! Ils s'étaient épousés, simplement parce qu'ils se plaisaient.
HUYSMANS, Sœurs Vatards, 1879, p. 282.
REM. Futurement, adv., rare. Dans le futur. [Le peuple] héritier futurement proche de la richesse bourgeoise (GONCOURT, Journal, 1888, p. 830). Mais celui-là qui en fera l'abandon [de sa vie], la rendra vraiment vivante, lui assurera la vie éternelle; non point la vie futurement éternelle, mais la fera déjà, dès à présent, vivre à même l'éternité (GIDE, Journal, 1916, p. 594).
Prononc. et Orth. :[]. Enq. : //. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. I. a) 1219 subst. (Cart. de Cysoing. p. 100 ds GDF. Compl.); b) 1275-80 « avenir » (J. DE MEUN, Roman de la Rose, éd. F. Lecoy, 4506); c) XIVe s. gramm. le verbe du futur senefie chose à venir (Extraits de divers manuscrits latins, éd. Ch. Thurot, p. 185). II. Ca 1223 adj. ici substantivé (G. DE COINCI, Mir. Notre-Dame, éd. V. F. Kœnig, I. Pr 2, 46). Empr. au lat. class. futurus part. futur de esse, adj. « futur, à venir, employé aussi comme subst. « avenir ». Fréq. abs. littér. :3 924. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 6 039, b) 4 810; XXe s. : a) 4 749, b) 6 100.

futur, ure [fytyʀ] adj. et n. m.
ÉTYM. 1219; lat. futurus, p. futur de esse « être ».
———
I Adj.
1 Qui appartient à l'avenir. Prochain, ultérieur. || Les temps, les siècles futurs (→ Chanson, cit. 3). || Les races, les générations futures. Suivant; → Eugénique, cit. 1; exposé, cit. 2. || Biens présents ou futurs (→ Acquêt, cit. 2; 2. ameublissement, cit.). || L'évolution (cit. 13) passée et future. || Besoins actuels et futurs (→ Finalité, cit. 4). || La réalisation future de nos rêves (→ Associer, cit. 13). || Un pressentiment de sa grandeur future. || Le futur mariage.
1 Temps futurs ! vision sublime (…)
Dès à présent l'œil qui s'élève
Voit distinctement ce beau rêve
Qui sera le réel un jour;
Car Dieu dénouera toute chaîne
Car le passé s'appelle haine
Et l'avenir se nomme amour !
Hugo, les Châtiments, « Lux », I.
2 Ce qui a été m'importe moins que ce qui est; ce qui est, moins que ce qui peut être et qui sera. Je confonds possible et futur. Je crois que tout le possible s'efforce vers l'être; que tout ce qui peut être sera, si l'homme y aide.
Gide, les Nouvelles Nourritures, IV, II.
3 Le Chaos, le vieux Chaos, ce désordre premier dans les contradictions ineffables duquel espace, temps, lumière, possibilités, virtualités étaient à l'état futur (…)
Valéry, Mon Faust, p. 55.
4 Au regard de la civilisation matérielle, le peuple américain est un peuple plus vieux que les nôtres (…) mais qui nous joue, dès aujourd'hui, bien des scènes de notre vie future.
G. Duhamel, Scènes de la vie future, p. 20.
La vie future, celle qui doit succéder à la vie terrestre. Éternité (cit. 6), immortalité; → Élargir, cit. 4. || La cité future (→ Christianisme, cit. 12).
5 Je crois que le dogme d'une vie future a été inventé par la peur de la mort ou l'envie de lui rattraper quelque chose.
Flaubert, Correspondance, 108, 7 avril 1846.
2 (Personnes; l'adj. précédant presque toujours le nom). Qui sera tel dans l'avenir. || Les futurs époux, les futurs conjoints. || Son futur époux. || Sa future épouse. || Son futur beau-père (cit. 2). || Son futur gendre. || Vos futurs collègues (→ Aspic, cit. 5; 1. bas, cit. 16). || C'est un futur ministre. || Le futur empereur n'était encore qu'un petit officier sans fortune. || Voir en qqn un futur chef, un futur champion. Herbe (en); → C'est de la graine de.
6 Où allez-vous, belle mignonne, chère épouse future de votre époux futur ?
Molière, le Mariage forcé, 2.
7 Cinq-Mars, les cherchant avec inquiétude, aperçut en avant le cheval de l'abbé (de Gondy) qui sautait et caracolait, traînant à sa suite le futur cardinal, qui avait le pied pris dans l'étrier (…)
A. de Vigny, Cinq-Mars, IX.
8 Son génie allait jusqu'à l'effrayer; elle croyait apercevoir plus nettement chaque jour le grand homme futur dans ce jeune abbé. Elle le voyait pape, elle le voyait premier ministre comme Richelieu.
Stendhal, le Rouge et le Noir, I, XVII.
9 Qu'est-ce qu'un arriviste ? — Un futur arrivé.
J. Renard, Journal, p. 601, in T. L. F.
10 Bien timide encore, et bien respectueux, bien poli, ce futur vainqueur !
Émile Henriot, les Romantiques, p. 47.
N. Régional ou par plais. || Le futur, la future (de qqn). Fiancé. || C'est son futur (→ Entre, cit. 30).
10.1 Les amoureux se voyaient tous les jours. Cosette venait avec M. Fauchelevent. — C'est le renversement des choses, disait mademoiselle Gillenormand, que la future vienne à domicile se faire faire la cour comme ça.
Hugo, les Misérables, V, V, VII.
10.2 Prendre des renseignements sur un nommé Chavarot, qu'on me propose comme futur. Voir son compte à la Banque.
E. Labiche, les Petites Mains, I, 1.
———
II N. m.
1 Partie du temps qui vient après le présent. Avenir. || Le passé, le présent et le futur (→ Antériorité, cit.). || « Le présent accouche (cit. 4) du futur ». || Futur contingent. || L'homme et le futur. Attente, espérance, expectative, prévision, prospective; futurible, futurologie.
11 L'avarice a comme l'amour un don de seconde vue sur les futurs contingents, elle les flaire, elle les pressent.
Balzac, Illusions perdues, I, Pl., t. IV, p. 477.
12 Le passé, plus ou moins fantastique, ou plus ou moins organisé après coup, agit sur le futur avec une puissance comparable à celle du présent même.
Valéry, Regards sur le monde actuel, p. 16.
13 Le moindre geste humain se comprend à partir de l'avenir; même le réactionnaire est tourné vers l'avenir puisqu'il se soucie de préparer un futur qui soit identique au passé.
Sartre, Situations III, p. 219.
Romans d'anticipation qui évoquent le futur.
2 (XIVe). Le temps à venir, tel qu'il est exprimé par la morphologie du verbe; le système de formes verbales exprimant préférentiellement le temps à venir. En français, « Système des formes verbales propres à exprimer qu'une action est rapportée à un moment de l'avenir considéré soit par rapport au présent (futur simple : je parlerai) soit par rapport à un autre moment de l'avenir (futur antérieur… : j'aurai parlé quand vous viendrez) » (Marouzeau). Temps, verbe. || Futur exprimé par des formes verbales spéciales. || Futur simple à valeur générale (j'irai à Paris). || Futur simple à valeur affective, marquant un ordre (tu ne bougeras pas d'ici), ou une affirmation admise par politesse (je vous demanderai d'attendre un instant), ou une probabilité (il a oublié son portefeuille, ce sera ce coup de téléphone qui lui a fait perdre la tête; qui sonne ? ce sera encore pour le voisin). || Futur simple inclus dans le récit d'événements passés (il est nommé généralissime en avril; en mai il remportera la victoire…).
14 La forme temporelle usuelle que prend le verbe pour exprimer l'avenir s'appelle « futur » : Ce dernier moment qui effacera d'un seul trait toute votre vie, s'ira perdre lui-même avec tout le reste dans ce grand gouffre du néant. Il n'y aura plus sur la terre aucun vestige de ce que nous sommes : la chair changera de nature; le corps prendra un autre nom; même celui de cadavre ne lui demeurera pas longtemps.
F. Brunot, la Pensée et la Langue, p. 462.
15 Le futur antérieur (…) exprime l'antériorité, dans le futur, d'une action par rapport à une autre : « j'aurai terminé mon travail quand vous arriverez ». Il marque aussi (parfois conjointement) l'action accomplie dans le futur : « j'aurai terminé mon travail ce soir ». « Je terminerai mon travail ce soir » indique la simple action future; la formule précédente ajoute une nuance de certitude avec transposition dans le futur, le résultat étant considéré comme acquis d'avance. Ce temps grammatical, transposé dans le passé, revêt des valeurs affectives : la probabilité « il aura égaré ma lettre », — un souhait « j'espère qu'il ne lui sera rien arrivé » — ou un regret « Hélas ! j'aurai passé près d'elle inaperçu » (Sonnet d'Arvers).
A. Dauzat, Grammaire raisonnée, p. 212.
L'idée du futur exprimée par le présent dans les subordonnées hypothétiques (s'il pleut demain, je ne partirai pas), et dans le cas du « futur imminent » (je descends à l'instant).
Temps à venir dans lequel se situe l'action verbale. || Futur dans le passé exprimé (en français) par le conditionnel dans une proposition subordonnée (il avait affirmé qu'il ne partirait pas). || Futur proche exprimé par l'auxiliaire aller (je vais lui dire) ou par des périphrases (je suis sur le point de partir, ou pop. : je suis pour partir). || Futur probable rendu par l'auxiliaire « d'aspect » devoir (il doit arriver demain). Devoir (II, 3.).Futur antérieur exprimé par le parfait dans les subordonnées hypothétiques (si demain je n'ai rien reçu de lui, j'irai le voir).
16 Parmi les adverbes et locutions adverbiales qui servent à marquer un futur prochain, citons : bientôt, immédiatement, à l'instant, à la minute, avant peu, sous peu, avant longtemps, prochainement, tout à l'heure. Tout de suite tend à se réduire à de suite. C'était un barbarisme insupportable aux yeux des contemporains de Nodier.
F. Brunot, la Pensée et la Langue, p. 469.
Conjuguer un verbe au futur. || Le futur dans les conjugaisons régulières et irrégulières. || Passer du présent au futur. || Vous feriez mieux d'en parler au futur !, en employant le futur et non comme d'une chose présente, assurée.Par appos. || Participe, infinitif futur (dans certaines langues comme le grec ancien).
17 Quant au socialisme, en dehors des enseignements, d'ailleurs contradictoires à ses doctrines, qu'il pouvait tirer des révolutions françaises, il était obligé d'en parler au futur, et dans l'abstrait.
Camus, l'Homme révolté, p. 233.
CONTR. Antérieur, passé, présent.
DÉR. Futurement, futurible, futurisme, futuriste, futurition, futurologie.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • futur — futur …   Dictionnaire des rimes

  • futur — futur, ure (fu tur, tu r ) adj. 1°   Qui sera. Le temps futur. •   Que direz vous, races futures, Si quelquefois un vrai discours Vous récite les aventures De nos abominables jours ?, MALH. II, 4. •   Grâces aux immortels, l effort de mon courage …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Futur I — сложное будущее время, одно из шести времён немецкого языка. Наряду с Futur II выступает показателем отнесения действия к будущему. По частоте своего употребления первое будущее время используется более часто, чем второй. Последний постепенно… …   Википедия

  • Futur II —   это сложное будущее время, одно из шести времён немецкого языка. На сегодняшний день данная форма считается практически неупотребимой в разговорной и письменной речи, хотя играет важную роль   Futur II выражает относительное будущее время,… …   Википедия

  • Futur — Sn Zukunft erw. fach. (15. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus l. (tempus) futūrum, zu l. futūrus zukünftig , eigentlich sein werdend .    Ebenso ne. future, nfrz. futur, nschw. futurum, nnorw. futurum. Zur germanischen Verwandtschaft s. bauen. ✎ Leser …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • Futur 80 — est un album de reprises de tubes français des années 1980 par la chanteuse de R n B Leslie initialement annoncé pour une sortie en 2008 avant que sa commercialisation soit définitivement abandonnée après la promotion radio des titres Boule de… …   Wikipédia en Français

  • Futur TV — est une entreprise de production télévisuelle dirigée par Guy Job. Production Elle produit principalement des émissions culinaires : Bon appétit bien sûr, diffusée sur France 3 L école des chefs, diffusée sur France 2 Liens externes Site… …   Wikipédia en Français

  • fùtūr — m 〈G futúra〉 lingv. glagolski oblik koji 1. {{001f}}znači radnju u budućnosti [radit ću]; buduće vrijeme 2. {{001f}}izriče nesigurnu tvrdnju ili nagađanje [bit će deset sati = mislim da je deset sati] ✧ {{001f}}lat …   Veliki rječnik hrvatskoga jezika

  • futur — fùtūr m <G futúra> DEFINICIJA lingv. glagolski oblik koji 1. znači radnju u budućnosti [radit ću]; buduće vrijeme 2. izriče nesigurnu tvrdnju ili nagađanje [bit će deset sati = mislim da je deset sati] ETIMOLOGIJA lat. futurum (tempus):… …   Hrvatski jezični portal

  • Futur — »Zukunft«: Der grammatische Fachausdruck ist entlehnt aus gleichbed. lat. (tempus) futurum. Lat. futurus »sein werdend« ist Part. Fut. zum Verbalstamm fu (in lat. fuisse »gewesen sein«; über weitere etymologische Zusammenhänge vgl. ↑ bauen). Die… …   Das Herkunftswörterbuch